Université et aires culturelles

Présentation « prezi » utilisée dans le cadre des journées de formation de l’Ecole Doctorale CRIT, UVSQ. Partant des disciplines telles qu’elles sont énumérées par les 74 sections du CNU, cet exposé de Jacques Pothier entendait poser le problème des champs d’études transversaux (les « studies »), dont les aires culturelles sont un exemple. Il souligne aussi que la position du chercheur n’y est pas neutre, en soulignant comment la recherche de l’identité se fait toujours par rapport à un autre, même si la spatialisation sous forme d’aires délimitées et contiguës peut faire oublier que ces aires ont longtemps été clairsemées, ou interpénétrées.

Cette présentation conclut que la recherche en sciences humaines ne se limite pas au logos, mais implique la légitimité du chercheur, et doit prendre en compte des attirances imaginaires et esthétiques.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *